Mamie m'a dit ...

   L'humeur de la semaine ...

 
En attendant Bachot ...

 Toute petite, dans l'obscurité de la chambre dans laquelle frères et soeurs attendaient le sommeil, j'aimais raconter des histoires. J'inventais des personnages, des situations, j'improvisais en fonction des silences et des rires de mes auditeurs bienveillants.

 De temps en temps, et, je crois bien, de plus en plus souvent, l'envie me vient de reprendre le fil de ces histoires complètement débridées et imprévisibles. Sans doute un signe de plus que le grand âge ramène vers sa jeunesse

 Pourtant, la spontanéité n'est plus présente comme autrefois. L'empreinte de la vie fait que l'esprit se libère plus difficilement du monde raisonnable ; le vécu quotidien a construit des murs lui permettant d'exister dans la réalité d'un environnement matériel, social, familial « normal » et de préparer un lendemain tout aussi « normal ».

 Existe-t-il une ouverture dans ces murs ? Une évasion temporaire est-elle encore possible sans risque de trouver porte close au retour et d'être renvoyé à des égarements qui ne sont délicieux que s'ils sont éphémères ?

 Là est sans doute le problème. Le monde des histoires imaginaires n'est pas accessible au touriste qui survole sans possibilité d'immersion, sans risque de noyade. Les univers extra-« normaux » ne se donnent qu'à ceux qui acceptent le risque d'être pris, définitivement extrait de leur univers emmuraillé.

 Alors, faut-il toujours chercher la porte vers la chambre de ma jeunesse ?

... Bachot, tu es prêt ?
Accueil
jherig@club-internet.fr
 Mot exact  Résultats par page
    
Créé le 15.02.1999
LE FORUM DE MAMIE