Mamie m'a dit ...

   L'humeur de la semaine ...

 

Un manuel des années 40 ... avant ou après la défaite ?

 

Extraits.

Le chef, c'est celui qui sait, qui veut, qui réalise, et aussi celui qui fait savoir, qui fait vouloir, qui fait réaliser.
Le chef ne se reconnaît ni à 1'électricité du regard, ni à la proéminence du maxillaire, ni à la minceur des lèvres, ni au tranchant de la voix.
On reconnaît le vrai chef à ce signe que près de lui on éprouve comme une impression physique de force et de sécurité, et qu'on se sent prêt à le suivre partout où il le demandera.
Seul celui qui est ému par la réalité humaine, qui est baigné par l'immensité de la vie est digne d'être un chef. Et c'est par manque de vrais chefs que notre pays s'étiole.
Le chef-né, c'est celui qui conçoit avec enthousiasme l'oeuvre à faire, décide avec ardeur et entraîne les autres par la promptitude de son choix.

La première qualité que l'on demande à un chef est d'abord qu'il soit une personnalité, c'est-à-dire d'après l'étymologie même du mot, un organe à travers lequel le son passe: per-son-alité.

L'homme est un être social et la liberté individuelle doit être canalisée et disciplinée dans le bien général. Mais il serait imprudent de laisser à la clairvoyance de chaque membre de la société le soin de déterminer ce que le bien général réclame de lui, et encore moins de laisser à sa seule borine volonté le soin d'y conformer sa conduite.
En dépit de toutes les théories égalitaires, beaucoup d'hommes éprouvent instinctivement le besoin de s'appuyer sur quelqu'un qui les dépasse.
« N'attendez rien de décisif des mouvements collectifs, de l'activité d'associations généreusement tendues vers l'élaboration d'un idéaL Toutes ces bonnes volontés anonymes ne font que labourer le sol. Ce sont les grains qui donneront la moisson et les grains ce sont les chefs, les hommes au coeur pur, et à la volonté fertile. » Paul Baudoin, 10 avril 1939
A tous les degrés de l'échelle sociale, dans la vie familiale comme dans la ve professionnelle, la restauration du sens de l'autorité s'impose, et en contre-partie la rééducation de l'esprit de discipline.

Ne considérez pas facilement quelqu'un comme incapable. Il y a beaucoup moins d'incapables qu'on ne le croit généralement; il y a surtout des individus mal utilisés, auxquels on n'a pas donné l'emploi qui convenait.

L'homme qui se plaint n'exige pas nécessairement qu'on lui donne satisfaction : il entend surtout être écouté avec intérêt et provoquer une décision, quel qu'en soit le sens.

On n'obtient rien sans mal et les choses ne valent que ce qu'elles coûtent.

II faut à la France des chefs intelligents, comprenant les besoins des âmes de leur temps, pénétrant à la lumière de la Foi les desseins d'amour de Dieu sur la France, des chefs actifs, des chefs pleins d'espérance, enfin des chefs charitables et bons
Accueil
jherig@club-internet.fr
 Mot exact  Résultats par page
    
Créé le 15.02.1999
LE FORUM DE MAMIE