Mamie m'a dit ...

   L'humeur de la semaine ...

 
 

Le Bon Dieu a bien fait les choses, il les a faites périssables. Les agressions chimiques des éléments, les destructions mécaniques réciproques, les compétitions biologiques dissolvent perpétuellement les objets, les paysages et les êtres dans la grande soupe naturelle. Bien heureusement. Il faut bien que les falaises retournent à la mer pour faire place aux productions des volcans, que la vie redevienne poussière pour que qu'elle puisse renaître, que les constructions humaines se délitent au profit d'autres réalisations plus adaptées, plus performantes.

 

Peut-on imaginer la Terre comme une coquille vidée de ses entrailles, un Homme naturellement immortel, définitivement figé devant l'importance d'une vie possiblement éternelle, envahissant le Globe de presque 100 milliards d'individus ? Peut-on imaginer les montagnes d'objets impérissables devenus inutiles qu'il faudrait collecter et enfouir ?

 

Et bien oui, certains le peuvent. Les quelques uns qui se font congeler en misant sur le progrès de la science. Ceux, plus nombreux, qui rêvent de construire "pour toujours", avec des matériaux impérissables, de l'inox, des matières plastiques Comme les cordages de cette photo ou l'émerillon de cette autre : ils semblent narguer les câbles d'acier attaquées par la rouille, les panneaux de bois décomposés, les maillons de chaîne usés.

 

Impérissables ? Pas vraiment. Ces cordages en plastique déposés sous le soleil et dans le vent humide et salé vont se désagréger lentement, très lentement, pour faire des petits grains de plastique que les pluies vont emmener vers l'océan, que les petits et gros poissons vont retrouver dans leur menu planctonique, que nous retrouverons forcément un jour dans notre assiette pour tapisser nos estomacs et les protéger durablement ?

 

 

 

 
Accueil
jherig@club-internet.fr
 Mot exact  Résultats par page
    
Créé le 15.02.1999
LE FORUM DE MAMIE