Mamie m'a dit ...

   L'humeur de la semaine ...

 
     
 

Plus de une personne et c'est déjà un groupe. Et c'est déjà l'immersion dans la vie avec l'autre, avec les autres, dans le groupe, la famille, la classe, l'entreprise. Et c'est rapidement la perception de pensées différentes, l'appréhension d'habitudes étrangères, la confrontation à un monde étrange Un autre monde.

La société souhaite souvent, veut parfois que cet autre monde fonctionne selon des règles et pour une fin qu'elle s'est démocratiquement données. Elle souhaite que les familles croissent, que les entreprises prospèrent, que la fonction publique serve et administre.

Bref, les individus hétéroclites des groupes socio-professionnels doivent vivre et/ou travailler ensemble, et ça ne semble pas aller de soi. Quelle dose d'ordre faut-il instaurer dans un groupe quand certains ne créent que dans un désordre proche de la chienlit ? Quel niveau de discrétion faut-il imposer quand certains s'épanouissent dans une exubérance pachydermique ?

Les réponses dépendent sans doute de la finalité de chaque groupe, sont affaire de bon sens et d'équilibre Mais on sait bien que le bon sens n'est pas forcément le sens commun, que les équilibres sont tout relatifs, et que ce qu'attendent les occupants d'un appartement ou les utilisateurs d'un établissement scolaire n'est pas évident pour tout le monde.

 

 
     
Accueil
jherig@club-internet.fr
 Mot exact  Résultats par page
    
Créé le 15.02.1999
LE FORUM DE MAMIE