Chromage d'une pièce métallique (Hélios n°16 p176)

 

1) Anode ou cathode ?

La pièce métallique doit se couvrir du chrome venant de la réduction des ions Cr3+ de la solution : Cr3+ + 3e- = Cr

Par définition, une réduction se fait à la cathode et la pièce de chrome doit donc être placée à la cathode, l'électrode susceptible de fournir les électrons, et donc reliée à la borne négative du générateur.

 

2) Masse à déposer ?

Si m est la masse volumique du chrome, V le volume de la pièce, S sa surface et e son épaisseur, la masse de chrome à déposer est :

m = mV = mSe = 7,2 x 20 x 50.10-4 = 0,72 g

 

3) Quantité de matière ?

Le nombre de moles de chrome à déposer est donc n = m / M = 0,72 / 52 = 14 mmol

 

4) Intensité du courant ?

Par définition si Q est la quantité d'électricité qui a circulé pendant la durée Dt : I = Q / Dt

Mais Q est la quantité d'électricité portée par les électrons qui ont circulé pendant cette durée, soit, si e est la charge d'un électron, N le nombre d'électrons dans une mole et ne le nombre de moles d'électrons : Q = ne.N.e

Donc I = ne.N.e / Dt

Mais Cr3+ + 3e- = Cr => il faut 3 moles électrons pour produire 1 mole de chrome : ne = 3n

Donc : I = 3n.N.e / Dt = 3.0,014.96500 / 10.3600 = 110 mA

Accueil